pompier veterinaire 1
pompier veterinaire 2
pompier veterinaire 3
previous arrow
next arrow
Slider
pompier vétérinaire  

Un pompier qui vole au secours d’un chat coincé dans un arbre est une situation presque banale. Si autrefois, les soldats du feu devaient faire appel à un vétérinaire lors des interventions impliquant des animaux. C’est aujourd’hui inutile grâce au pompier vétérinaire !

Un pompier vétérinaire, qu’est-ce que c’est ?

C’est un terme qu’on entend rarement ! Un pompier vétérinaire est-il avant tout un pompier ou un vétérinaire ? Ce terme peut qualifier un vétérinaire qui met ses compétences au service de la sécurité publique. Il peut intervenir sous le statut de pompier volontaire.

Certains rejoignent les rangs des soldats du feu et deviennent officiers après un passage à l’École Nationale. Ils sont alors chargés de former leurs confrères aux interventions impliquant des animaux.


Quand intervient le pompier vétérinaire ?

Le pompier vétérinaire entre en scène lorsqu’un animal est en danger ou est victime d’un incident sur la voie publique. Il peut prendre en charge sa médication sur place ou son évacuation si le cas est sérieux. Dans le cas où un animal, sauvage ou non, représente une menace pour les habitants, il est également appelé sur les lieux.

Les équipes cynophiles tiennent un rôle important dans la recherche de personnes disparues, la recherche d’éventuels blessés suite à une catastrophe naturelle, etc. C’est pour cela que ces chiens sauveteurs doivent rester en bonne santé. C’est le rôle du pompier vétérinaire de veiller sur leur santé.

Son travail ne limite pas à l’animal, il touche la biologie. Il est un conseiller hors pair lors d’une intervention d’ordre environnemental. Il forme ses confrères à la gestion animalière, aux premiers soins, ainsi qu’aux enjeux biologiques des interventions.

chien pompier2

Comment devenir pompier vétérinaire ?

Suivant la législation en vigueur, un pompier vétérinaire doit être un docteur vétérinaire, en plein exercice de ses fonctions ou non et résident dans le département depuis au moins un an. Il doit également être pompier volontaire et souscrit au SDIS, pour une durée de cinq ans renouvelable.

C’est par arrêté préfectoral qu’il est nommé Vétérinaire – Capitaine. Il peut être promu jusqu’au grade de Vétérinaire Colonel. Il est ensuite affecté à une Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours.

Être pompier vétérinaire n’est pas à la portée de tout le monde. Il faut avoir certains atouts pour arriver au bout du chemin. Parmi les traits de caractère qu’un pompier vétérinaire doit avoir, il y a le sens de la responsabilité.

En effet, ce travail requiert une personne consciente du travail qu’il doit fournir et de ce que la population attend d’elle. La discipline et la disponibilité sont des critères communs à tous les agents du secteur public.

Existe-t-il d’autres moyens pour devenir pompier vétérinaire ?

Le cursus pour devenir pompier vétérinaire à proprement dit n’existe pas encore en France. Toutefois, certaines écoles de vétérinaires travaillent aujourd’hui sur la possibilité de proposer une formation en sapeur-pompier vétérinaire. Au cours de leurs parcours à l’École Nationale Supérieure des Officiers de sapeurs-pompiers, il est possible de suivre une formation en pompier vétérinaire.

Et ces professionnels qui partagent leurs connaissances ?

Les sapeurs-pompiers et les professionnels de la santé sont liés par un seul et même objectif : venir en aide à autrui. C’est pour cela que de nombreux professionnels ont choisi de partager leurs connaissances avec les soldats du feu pour que ceux-ci puissent avoir au moins les premiers réflexes en cas d’accident.

La Société Européenne de Médecine des Sapeurs-Pompiers réunit des centaines de professionnels de la santé, toutes branches confondues, qui ont compris la relation étroite entre ces deux corps de métier, mais aussi l’importance d’une intervention rapide pour sauver les vies des gens et des animaux en danger.

chien pompier 1
Fermer le menu